Sun White

Sur le chemin emprunté tous les jours : une apparition

Cet objet est mis en place en considérant l’étude des différents mouvements de la lumière du soleil au cours de la journée, en fonction du jour de l’année. Cette dernière vise à appuyer l’inscription éphémère de cet objet afin d’apprécier et de contempler davantage son apparition.

L’arc-en-ciel, c’est de l’eau en suspension dans l’air traversé par la lumière du soleil. Le spectre de la lumière devient tout à coup perceptible et s’étend du rouge au violet. Un instant où tout est révélé. Ce projet c’est quelques minutes pour voir la cristallisation, là où normalement tout est contenu.

La pollution est causée par une envie de vouloir gagner le temps. Cette pollution génère un dérèglement climatique. Ces troubles météorologiques participent à l’extinction de la faune et de la flore. Nous perdons le temps en voulant le gagner. Il ne s’agit pas là, de faire la satire de vouloir « gagner du temps ». Dans certains cas, cela peut être bien, mais dans une conception rationnelle du monde, les relations sont au centre de nos activités et de nos intérêts. Elles sont par définition invisibles, immatérielles, intouchables, elles relient deux entités à travers l’espace. Il faut donc apprécier cet espace.

Sun White, c’est quelques minutes de contemplation, quelques minutes de pause, de résistance.

Dans le voyage, il y a le temps du voyage. Ce n’est pas voir vite. C’est voir et vivre en même temps.

Marguerite Duras

Date 2019
Location 2 Bd de Sainte-Anne, 13008 Marseille
Category Un Instant