Laurent Perbos

Laurent Perbos dans son atelier

 

Dans la pure tradition de l’assemblage, les oeuvres de Laurent Perbos interrogent la manière dont les choses de l’ordinaire, une fois revisitées, se découvrent plus comme un récit que comme une image. Un monde dans lequel les choses ont subi une métamorphose tant formelle que philosophique créant des oeuvres ambivalentes, aussi bien mentales que visuelles.

En ayant recours à des objets existants, l’artiste, issu d’une formation en peinture classique, opère un curieux mélange entre le réel, celui des objets du quotidien et le merveilleux, les références au mythe, à la fable.

Documents d’artistes : Laurent Perbos
Instagram : @laurentperbos

 

Inflatabowl 2008, Espace d’art contemporain de Lunel, France

Sauvetage 2002, Exposition Hors Jeux Espace culturel de la ville de Beauvais 2009

La chute des éléments 2010

Laurent Perbos utilise majoritairement les matériaux issus de l’industrie du loisir (sport, bricolage, décoration) pour matérialiser des visions poétiques, relectures contemporaines d’émotions séculaires dont il considère qu’elles sont le fondement du désir de représentation. Ainsi la peur, la colère, l’émerveillement ou le rire se déploient dans des arrangements de matières artificielles aux couleurs saturées, fortement narratifs. Car Laurent Perbos raconte des histoires : de celles que le gamin chanceux se promet devant sa boîte de Caran d’Ache neuve. En bon post-moderne, il remixe pêle-mêle paysages fantastiques (tremplins sportifs démesurés de type « Jacques et le haricot magique », scènes de chasse exotiques…), ersatzs de nature modifiée (arcs-en-ciel brisés, rochers inquiétants, souches psychédéliques…), et références à une histoire de l’art classique (le « Martyr » de Saint Sébastien) et conceptuelle (les « Compositions » de Mondrian) avec malice ou gravité, c’est selon.

Alors chez Perbos, comme chez Walt Disney, on pleure en technicolor.

Dorothée Dupuis, 2012

Category Blog