Le DIY, une idée utopique ?

Proposta per l’autoprogettazione, Enzo Mari 1974

 

DIYourself
En français : ” faites-le vous-même ”

Le DIY n’est pas seulement une activité créative et pratique, mais un enjeu politique et philosophique qui soulève notre rapport aux objets et notre vision du travail sur un fond de modèle économique et social.

Pour mieux comprendre cette réflexion, penchons-nous sur ” Proposta per l’autoprogettazione “, un manifeste, père du DIY, dessiné et propulsé par le designer italien Enzo Mari.

C’est en 1974, à la Galleria Milano, qu’Enzo Mari conduit le projet dont le but et de révolutionner le monde de la distribution. Le designer va marquer l’histoire du design en offrant ses plans. Les visiteurs pouvaient récupérer les plans de mobilier imaginé par Enzo Mari. Chaque objet était dessiné de façon à ce que chacun puisse le reproduire chez soi, de la façon la plus simple qu’il soit.

 

Proposta per l’autoprogettazione, Enzo Mari 1974

 

De la même façon que l’on pourrait aujourd’hui allé cueillir ses fruits et légumes chez le producteur, Enzo Mari a créé une relation plus directe entre créateur et acheteur, venir s’approvisionner directement à la source. L’impact de ce manifeste, c’est la court-circuitation des différents acteurs de l’industrie et de la distribution, permettant ainsi à l’usager une certaine maîtrise sur l’impact environnemental, presque indissociable de la société de consommation que nous représentons.

 

«Dans un objet, je réussis à insérer seulement un petit pourcentage de révolution ou d’utopie.»

Enzo Mari, Qu’est-ce que le design ? : (aujourd’hui), Beaux-Arts magazine, 2004

 

 

Proposta per l’autoprogettazione, Enzo Mari 1974

Category Blog