Outside

Little D

La lumière, l’espace et la temporalité sont des éléments de questionnement qui ont donné naissance à Outside. À savoir, la lumière au service de l’expression du corps.

Le studio de danse Little Dancer a accueilli ce programme.
C’est en collaboration avec la directrice artistique et pédagogique du studio, Estelle Aubin, que 3 différents modules ont été proposer. Chaque module répondant à une thématique différente. Ils ont pour fil rouge le croisement de la lumière et de la danse. Ce dernier ayant pour but de déployer l’expression du corps par la création d’un contenu artistique. La lumière venant habiller le corps, elle a permis un sentiment de liberté plus grand, pour des propositions de danse plus audacieuses.

  • Offscreen propose une émancipation du cadre. Chaque danseur a été placé dans une scénographie reprenant le concept du prisme de Newton. L’expérience de l’inconnu en répondant par l’imprévision.
  • Time Weather soumet le corps à des variations de vitesses grâce à différentes représentations météorologiques. Passer d’un état à l’autre.
  • Meet c’est la rencontre des corps dans un cadre mélancolique, les relations de pois/contrepoids étaient la souche de ce module.

Témoignage:

« Je ne sais pas de quoi il s’agit.
Estelle me fait entrer dans cette pièce.
À cet instant je suis plongée dans ma bulle, j’entre dans le champ et je ressens une chose magique, une onde sur mon corps, elle m’habille et en devient palpable. Je sors de la lumière et je ne ressens plus rien. Je vois seulement le mur qui m’attire.
Je m’assieds, je regarde une autre danseuse passer après moi, et à ce moment-là je redécouvre l’oeuvre.
On nous demande de revivre l’expérience en groupe. 
J’ai l’impression d’être dans une fresque, être seul et plusieurs. Un instant de liberté pure, limité dans un espace. Il y a beaucoup moins de tension et je peux regarder mon reflet sur le mur. C’est un moment de lumière insouciant, qui aspire à la liberté et au bonheur.
L’expérience s’arrête, Estelle Aubin allume l’éclairage qui s’avère fade, un retour à la réalité. 
J’ai l’impression d’avoir été nourri par beaucoup d’énergies venant des lumières, des ombres, de la chaleur et du groupe. Je n’avais pas mesuré à quel point cette expérience aurait pu m’atteindre. J’ai vécu un moment suspendu, éphémère et très fort. Un voyage dans le temps et dans la matière. Une aventure. »

Céline, danseuse au studio Little Dancer, à propos d’Offscreen
2019

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.